Thématiques

La gestion et l’analyse de données spatiales connaît une dynamique forte grâce au développement de l’estampillage spatial ou temporel des données. Pour répondre aux besoins d’exploration approfondie des données et d’exploitation des informations qu’elles contiennent, des méthodes et outils spécifiques sont requis.

Le défi concerne la prise en compte de la quantité et de la richesse des données spatiales et/ou temporelles diffusées dans les contenus numériques via les Technologies de l’Information et la Communication (TIC). La prise en considération de la variété des données numériques (sources, contenus, types de documents, etc.) est également une véritable problématique mais c’est aussi une force dans la quête d’identification de la connaissance. Autrement dit, comment identifier, extraire, structurer et mettre à disposition des acteurs (experts, usagers lambda, etc.) des connaissances s’appuyant sur des données spatiales et temporelles à partir des contenus numériques hétérogènes disponibles ? Ces différents défis lèvent des verrous scientifiques multidisciplinaires qui seront traités dans le GT-GAST.

Les axes suivants seront notamment abordés :

  • Intégration de connaissances spatiales/temporelles dans un processus de fouille de données ;
  • Modélisation de l’information temporelle et spatiale, prise en compte des aspects hétérogène, multidimensionnel ou multi-échelle des données temporelles et spatiales ;
  • Données géo-spatiales et géo-temporelles du Web et de l’Open Data ;
  • Construction et acquisition de connaissances géo-spatiales/géo- temporelles à partir de textes et/ou images ;
  • Abstraction des données temporelles ou spatiales ;
  • Reconstruction/complétion/désambiguïsation/enrichissement de l’information ;
  • Recherche d’informations spatiales et/ou temporelles ;
  • Méthodes de prédiction/pronostic pour les données temporelles et spatiales ;
  • Mesure de qualité sur les données spatiales et temporelles ;
  • Visualisation de données et des motifs spatiaux et/ou temporels ;
  • Évaluation des outils, ressources et connaissances spatiales/temporelles.

Plusieurs domaines d’applications sont concernés, comme par exemple :

  • applications en santé (monitoring de patients, suivis spatio-temporelle épidémiologique, surveillance, self-monitoring) ;
  • applications environnementale (données de biodiversité, images de télédétection, données de transport public, documents liés à l’aménagement, patrimoine) ;
  • applications commerciales (CRM, recommandation mobile et spatialisée) ;
  • applications aux analyses d’images vidéos (vidéos surveillance, parcours clients en magasin).

Les questions éthiques et pratiques relatives à l’utilisation des données spatiales et temporelles sont également des sujets d’intérêt pour le groupe de travail.

Les commentaires sont fermés