GAST 2017

3ème atelier – Gestion et Analyse des données Spatiales et Temporelles (GAST’2017)

Organisateurs : Cyril De Runz, Eric Kergosien, Thomas Guyet, Christian Sallaberry

Le troisième atelier — Gestion et Analyse des données Spatiales et Temporelles (GAST) — sera organisé lors d’EGC 2017. Cet atelier, s’appuyant sur le Groupe de Travail GAST, vise à regrouper les chercheurs, du domaine académique et de l’industrie, qui s’intéressent aux problématiques liées à la prise en compte de l’information temporelle ou spatiale – quantitative ou qualitative – dans leurs processus de gestion et d’analyse de données (méthodes et application de l’extraction, la gestion, la représentation, l’analyse et la visualisation d’informations).

Les articles peuvent être téléchargés depuis la page du programme de l’atelier. Vous retrouverez ci-dessous les actes compilés, intégrant toutes les contributions retenues pour l’atelier (36Mo) :

Couverture

Thèmes de l’atelier (liste non exhaustive)

Les soumissions attendues porteront sur les besoins, outils, problèmes, méthodes et algorithmes dédiés à l’analyse :

  • de données temporelles : séries temporelles, données séquentielles, etc. ;
  • de données spatiales : images satellites, numériques, données géomatiques, etc. ;
  • de données spatio-temporelles : données issues de réseaux de capteurs, traces spatio-temporelles (déplacements d’espèces vivantes, objets), vidéos, séries temporelles d’images satellites, données géomatiques horodatées, etc. ;
  • de données textuelles évoquant des aspects spatiaux et temporels, etc.


Les questions suivantes pourront, par exemple, y être abordées :

  • intégration de connaissances spatiales et temporelles dans un processus de fouille de données ;
  • modélisation de l’information spatiale et temporelle, prise en compte des aspects hétérogène, multidimensionnel ou multi-échelle des données temporelles et spatiales ;
  • données géo-spatiales et géo-temporelles du Web et de l’Open Data ;
  • construction et acquisition de connaissances géo-spatiales/géo-temporelles à partir de textes et/ou d’images ;
  • abstraction des données spatiales et temporelles ;
  • reconstruction/complétion/désambiguïsation/enrichissement de l’information ;
  • recherche d’informations spatiales et temporelles ;
  • méthodes de prédiction/pronostic pour les données spatiales et temporelles ;
  • mesure de qualité sur les données spatiales et temporelles ;
  • visualisation de données et de motifs spatiaux et temporels ;
  • évaluation des outils, ressources et connaissances spatiales et temporelles.


Tout domaine d’application, présenté sous la forme de défis prospectifs, de problème en cours ou d’illustration d’une méthode peut être présenté lors de l’atelier, par exemple :

  • applications en santé (monitoring de patients, suivis spatio-temporel épidémiologique, surveillance, self-monitoring) ;
  • applications liées à l’environnement (données géomatiques, images de télédétection, données de transport public, documents liés à l’aménagement) ;
  • applications commerciales (CRM, géolocalisation des « sujets chaud », recommandation mobile et spatialisée) ;
  • applications aux analyses d’images vidéos (vidéos surveillance, parcours clients en magasin) ;
  • autres applications innovantes utilisant des données spatiales ou temporelles.

Voir l’appel à communication.

 

Les commentaires sont fermés