CfP GAST 16

2nd atelier – Gestion et Analyse des données Spatiales et Temporelles (GAST’2016)

Le second atelier — Gestion et Analyse des données Spatiales et Temporelles (GAST) — sera organisé lors d’EGC 2016. Cet atelier, s’appuyant sur le nouveau Groupe de Travail GAST vise à regrouper les chercheurs, du domaine académique et de l’industrie, qui s’intéressent aux problématiques liées à la prise en compte de l’information temporelle ou spatiale – quantitative ou qualitative – dans leurs processus de gestion et d’analyse de données (méthodes et application de l’extraction, la gestion, la représentation, l’analyse et la visualisation d’informations).

Les propositions d’article, de projet en cours et de démonstration en relation avec ces thèmes sont les bienvenues. Les articles peuvent présenter des travaux récents, en cours ou finalisés (y compris des articles déjà publiés).

Toutes les propositions seront relues de manière constructive par au moins 2 membres du comité de programme.

Cette année, l’atelier sera organisé en collaboration avec l’action prospective ERIG (Extraction et Recherche d’Information Géographique) du GdR MAGIS. Les contributions en relation avec ces thèmes, tant par un aspect applicatif que méthodologique, s’inscrivent donc plus particulièrement dans cette édition.

L’ensemble des contributions sera mis à disposition de la communauté depuis le site du Groupe de Travail GAST et les meilleurs d’entre eux pourront faire l’objet d’une valorisation spécifique.

Thèmes de l’atelier (liste non exhaustive)

Les soumissions attendues porteront sur les besoins, outils, problèmes, méthodes et algorithmes dédiés à l’analyse :

  • de données temporelles : séries temporelles, données séquentielles, etc. ;
  • de données spatiales : images satellites, numériques, données géomatiques, etc. ;
  • de données spatio-temporelles : données issues de réseaux de capteurs, traces spatio-temporelles (déplacements d’espèces vivantes, objets), vidéos, séries temporelles d’images satellites, données géomatiques horodatées, etc. ;
  • données textuelles évoquant des aspects spatiaux et temporels, etc.

Les questions suivantes pourront, par exemple, y être abordées :

  • intégration de connaissances spatiales et temporelles dans un processus de fouille de données ;
  • modélisation de l’information spatiale et temporelle, prise en compte des aspects hétérogène, multidimensionnel ou multi-échelle des données temporelles et     spatiales ;
  • données géo-spatiales et géo-temporelles du Web et de l’Open Data ;
  • construction et acquisition de connaissances géo-spatiales/géo-temporelles à partir de textes et/ou d’images ;
  • abstraction des données spatiales et temporelles ;
  • reconstruction/complétion/désambiguïsation/enrichissement de l’information ;
  • recherche d’informations spatiales et temporelles ;
  • méthodes de prédiction/pronostic pour les données spatiales et temporelles ;
  • mesure de qualité sur les données spatiales et temporelles ;
  • visualisation de données et de motifs spatiaux et temporels ;
  • évaluation des outils, ressources et connaissances spatiales et temporelles.

Tout domaine d’application, présenté sous la forme de défis prospectifs, de problème en cours ou d’illustration d’une méthode peut être présenté lors de l’atelier, par exemple :

  • applications en santé (monitoring de patients, suivis spatio-temporel épidémiologique, surveillance, self-monitoring) ;
  • applications liées à l’environnement (données géomatiques, images de télédétection, données de transport public, documents liés à l’aménagement) ;
  • applications commerciales (CRM, géolocalisation des « sujets chaud », recommandation mobile et spatialisée) ;
  • applications aux analyses d’images vidéos (vidéos surveillance, parcours clients en magasin) ;
  • autres applications innovantes utilisant des données spatiales ou temporelles.

Les questions éthiques et pratiques relatives à l’utilisation des données spatiales et temporelles sont également des sujets d’intérêt pour l’atelier.

Dates importantes

  • Date limite de soumission : 20 novembre 2015
  • Notification aux auteurs : 14 décembre 2015
  • Version finale : 06 janvier 2016
  • Atelier : 19 janvier 2016

Soumissions

Les soumissions respecteront le format RNTI des articles de EGC.

Les auteurs veilleront à avoir un nombre raisonnable de pages, mais nous n’imposons pas de limite de longueur rigide. (pour indication, les articles de la conférence sont limiter à 12 pages max.)

En cas de démonstration, la soumission contiendra un court paragraphe pour présenter le contenu de la démonstration qui compléterait une présentation.

Les soumissions seront transmises par mail aux organisateurs : thomas.guyet@irisa.fr, eric.kergosien@univ-lille3.fr, christian.sallaberry@univ-pau.fr

Organisateurs de l’atelier

  • Thomas Guyet, Maître de conférences – AGROCAMPUS-OUEST/IRISA – Rennes, thomas.guyet@agrocampus-ouest.fr,
  • Christian Sallaberry, Maître de conférences, laboratoire LIUPPA, Université Pau et des Pays de l’Adour, christian.sallaberry@univ-pau.fr,
  • Eric Kergosien, Maître de conférences, laboratoire GERiiCO, Université Lille 3, eric.kergosien@univ-lille3.fr.

Les commentaires sont fermés