EXCES 2016

Atelier – EXtraction de Connaissances à partir de donnéEs Spatialisées (EXCES)

L’atelier —EXtraction de Connaissances à partir de donnéEs Spatialisées (EXCES)— sera organisé lors de SAGEO 2016. Cet atelier vise à rassembler la communauté croissante des professionnels et chercheurs du domaine de l’extraction, de la recherche et de l’analyse d’information géographique et des applications qui en découlent. Il se situe à la croisée de plusieurs disciplines : bien entendu en géomatique, mais également en sciences cognitives (SC), en traitement automatique des langages naturels (TALN), en fouille de données (FdT), en extraction d’information (IE), en recherche d’information (RI), en organisation des connaissances et plus généralement en Sciences Humaines et Sociales pour les chercheurs qui manipulent des données géographiques et qui ont des besoins de compétences pour le traitement automatique de ces données.

Les propositions d’article, de projet en cours et de démonstration en relation avec ces thèmes sont les bienvenues. Les articles peuvent présenter des travaux récents, en cours ou finalisés (y compris des articles déjà publiés).

Toutes les propositions seront relues de manière constructive par au moins 2 membres du comité de programme.

Cette année, l’atelier sera organisé en collaboration avec le Groupe de Travail GAST soutenu par l’association scientifique EGC.

Les contributions en relation avec ces thèmes, tant par un aspect applicatif que méthodologique, s’inscrivent donc plus particulièrement dans cette édition.

L’ensemble des contributions sélectionnées sera mis à disposition de la communauté au format pdf sur le site de Sageo et les meilleures d’entre elles pourront faire l’objet d’une valorisation dans un numéro spécial que nous souhaitons pour le début 2017.
Thèmes de l’atelier (liste non exhaustive)

Les soumissions attendues porteront sur les besoins, outils, problèmes, méthodes et algorithmes dédiés à l’analyse :

  • de données temporelles : séries temporelles, données séquentielles, etc. ;
  • de données spatiales : images satellites, numériques, données géomatiques, etc. ;
  • de données spatio-temporelles : données issues de réseaux de capteurs, traces spatio-temporelles (déplacements d’espèces vivantes, objets), vidéos, séries temporelles d’images satellites, données géomatiques horodatées, etc. ;
  • de données textuelles évoquant des aspects spatiaux et temporels, etc.

Les questions suivantes pourront, par exemple, y être abordées : Comment exploiter de façon efficace les dimensions thématiques, spatiales et temporelles de l’information disponible sur le Web ? Comment utiliser la complémentarité de sources externes de connaissances ? Ces questions mettent en exergue une liste non exhaustive de thèmes envisagés pour cet atelier :

  1. Préparation des données de corpus
    • Identification des ressources et des données (textes, images, etc.)
    • Modélisation des données spatiales ;
    • Prise en compte des caractéristiques spécifiques : hétérogénéité, volumétrie, mono ou multi-dimensionnalité.
  2. Indexation et Recherche d’information géographique
    • Construction et acquisition de connaissances géospatiales/géotemporelles ;
    • Approches qualitatives (marquage expert, etc.) et quantitatives (fouille de données, TALN, etc.) pour l’indexation de données
  3. Analyse des données, mono-dimensionnelle ou multi-dimensionnelle
    • Interprétation et enrichissement des données
    • Mesures de qualité sur les données spatiales et temporelles ;
    • Évaluation des outils, ressources et connaissances spatiales et temporelles.
  4. Usages, méthodes et problèmes dans les thématiques SHS : géographie, histoire, archéologie, sociologie, etc.

Tout domaine d’application, présenté sous la forme de défis prospectifs, de problème en cours ou d’illustration d’une méthode peut être présenté lors de l’atelier, par exemple :

  • applications en santé (monitoring de patients, suivis spatio-temporel épidémiologique, surveillance, self-monitoring) ;
  • applications liées à l’environnement (données géomatiques, images de télédétection, données de transport public, documents liés à l’aménagement) ;
  • applications commerciales (CRM, géolocalisation des « sujets chaud », recommandation mobile et spatialisée) ;
  • applications aux analyses d’images vidéos (vidéos surveillance, parcours clients en magasin) ;
  • autres applications innovantes utilisant des données spatiales ou temporelles.

Dates importantes

  • Date limite de soumission : 10 octobre 2016
  • Notification aux auteurs : 10 novembre 2016
  • Version finale : 20 novembre 2016
  • Atelier : 6 décembre 2016

Soumissions

Les soumissions sont à réaliser en pdf, en format libre avec 4 pages minimum et 14 pages maximum (Maximum 5 000 mots). Elles seront transmises par mail aux organisateurs : maguelonne.teisseire@irstea.frchristian.sallaberry@univ-pau.fr, eric.kergosien@univ-lille3.fr

Comité de programme (en cours de constitution)

  • Peggy Cellier – IRISA, Rennes
  • Thomas Devogele – LI, Tours
  • Catherine Domingues – IGN, Paris
  • Thierry Joliveau – EVS, Saint-Etienne
  • Ludovic Moncla – IRENav, Brest
  • Sébastien Mustière – IGN, Paris
  • Mathieu Roche – CIRAD, Montpellier
  • Catherine Roussey – IRSTEA, Clermont-Ferrand
  • Fatiha Saïs – LRI, Paris
  • Lucile Sautot – TETIS, AgroParisTech
  • Nazha Selmaoui – PPME, Nouméa

Les commentaires sont fermés